Rentrée 2015 :

L’heure de la rentrée a sonné chez Secrétario :

Il m’a attendu sagement, tel un fidèle compagnon…
Je constate qu’il n’a pas pris trop de poussière, ni de coups de soleil…
Cependant, il s’est senti un peu seul, et moins sollicité…
Et je remarque qu’il a trouvé que le poids des dossiers lui manquait…

Alors il m’a crié son désespoir pour que je revienne !

Cher bureau, c’est la rentrée pour Secrétario !