On entend souvent dans notre joli pays qu’est la France, que nous sommes les champions de la résistance au changement. Je me suis penchée sur la question, en m’intéressant plus précisément aux entrepreneurs qui n’ont pas ou très peu de personnels au sein de la société.

Comprendre le mécanisme de la résistance au changement :

Par définition, tout changement provoque chez l’individu une situation inconfortable qu’il faut surmonter. Certains le feront plus rapidement que d’autres, ce n’est pas une compétition ! La résistance au changement est donc un mécanisme de défense, qui consiste à être dans le refus, même si la situation demande à être changée.

Je vais prendre un exemple, pour illustrer mes propos : je suis entrepreneur(e) solo, je dois enfiler plusieurs uniformes tout au long de ma semaine : celui de chef d’entreprise/dirigeant(e), celui de comptable, celui d’assistante, celui de mon cœur de métier, celui de commercial(e), et encore tant d’autres. Je suis épuisé(e), je n’ai pas forcément les compétences pour toutes ces actions, j’ai l’impression de bâcler certaines tâches voire d’en délaisser d’autres pourtant importantes. Mais je ne peux faire autrement, je résiste à la vision d’un changement possible, car c’est MON entreprise, MA perception, et personne ne peut me remplacer.

résistance au changement

Vous vous êtes reconnu dans l’exemple ? Faisons un point sur la situation :

Cette résistance au changement, quand cela est nécessaire, agit sournoisement en fait, puisque vous ne réalisez pas de suite que c’est ce refus qui provoque en vous diverses émotions, notamment du stress et de la fatigue, mais pas que.

Si le fait d’enfiler tous ces uniformes durant votre semaine, votre mois, commence à vous pesez, vous avez la possibilité de penser à confier certaines missions à d’autres personnes, celles qui auront l’expertise pour le faire. Pourtant, cette idée vous dérange, car d’autres pensées arrivent en arrière plan :

– vous avez peur de perdre un équilibre ou d’abandonner votre entreprise si une tierce personne s’implique

– vous ne savez pas si vous allez être à la hauteur pour choisir LE prestataire adéquat

– vous avez peur de perdre des repères, des routines (pas forcément efficaces) mises en place

J’ai envie de vous dire que c’est normal après tout, vous avez construit votre société, et vous pensez peut-être qu’en externalisant, vous allez vous en éloigner ! Pourtant, je crois que vous faites fausse route, car non seulement vous perdez en énergie, efficacité, ce qui disons le clairement nuit à votre personne mais aussi à votre entreprise ; et en plus, vous restez dans la résistance au changement sournoise, au lieu d’élargir votre vision du champ des possibles.

résistance au changement

Mes conseils pour faire face à la résistance et gagner en équilibre :

Si aujourd’hui vous vous reconnaissez dans l’exemple que je vous ai donné, si vous avez envie de procéder à un changement de mécanisme car cela vous incommode, mais que surtout, vous avez envie de retrouver un équilibre, alors j’ai quelques conseils à vous donner.

Lister les missions qui vous semblent une perte d’énergie, mais qui sont indispensables

Il faut bien commencer par quelque chose, et je trouve que mettre par écrit toutes ces tâches que vous effectuez mais qui sont une fuite d’énergie pour vous (par manque de motivation, de temps, ou bien de compétences) c’est indispensable.

Une fois que vous avez cette liste de missions, vous pouvez clairement vous positionner en vous demandant : qu’est-ce que je pourrais aisément externaliser à un prestataire ? Qu’est-ce que je souhaite absolument garder dans un premier temps ?

Partir à la recherche d’un prestataire qui va vous inspirer confiance !

On parle bien de votre entreprise, votre création, votre gagne-pain, ainsi il est clairement évident que vous allez choisir un prestataire qui va vous inspirer (au choix, selon vos critères propres). Je disais plus haut, que vous aurez peut-être une crainte de ne pas être à la hauteur pour choisir le “collaborateur” adéquat, et là, je n’ai qu’un conseil : faites comme vous avez toujours fait, c’est-à-dire écoutez-vous ! Il y a des personnes avec qui cela va vibrer, qui seront à l’image de ce que vous souhaitez, avec qui le feeling passera super bien. C’est important, car sans cela, vous n’aurez pas confiance, et donc l’externalisation et le changement de cap face à la résistance au changement ne pourra se faire.

En conclusion, ce que vous allez gagner :

Cela fait 7 ans que je travaille avec des entrepreneurs, de petite à moyenne structure, et s’il y a bien un constat indéniable que j’ai pu faire depuis ces années, c’est qu’ils ont retrouvé un équilibre dans leur travail au quotidien, car ils n’ont pas à enfiler tous ces uniformes à longueur de temps, et ils gagnent également en efficacité et sérénité.

Cet équilibre sera un nouveau souffle pour vous, mais également pour votre entreprise, car vous allez enfin pouvoir vous concentrer sur les choses qui ne seront plus une perte d’énergie, et vous épanouir en définitive !

Cet article vous a plu ?

Faites-le moi savoir :o)

Évaluation moyenne / 5. Nombre de votes :