Cela ne vous a peut-être pas échappé, mais voilà qu’une nouvelle phobie a fait son apparition : la phobie administrative !

Est-elle vraiment nouvelle ? On en parle, publiquement, pour la première fois en 2014 avec ” l’affaire Thomas Thévenoud “. Alors accusé de fraude fiscale, le secrétaire d’État au Commerce extérieur, Thomas Thévenoud, invoque la phobie administrative pour justifier ses loyers impayés et la non-déclaration de ses revenus.

Qu’est-ce que la phobie administrative ?

Bon je l’avoue, “faire la paperasse” peut souvent être source d’inquiétude, de grognement, de “pfffff”, et je le conçois ce n’est pas toujours une partie de plaisir.

Seulement voilà, si la procrastination laisse place à réel malaise au fond de vous lorsqu’il s’agit de penser aux papiers à traiter, c’est certainement que votre malaise traduit une phobie.

N’importe quelle phobie repose sur la peur irrationnelle d’un objet ou d’une situation particulière et son évitement. Dans le cas de la phobie administrative, l’objet de la peur sont les démarches et obligations administratives.

Si vous vous demandez quels sont les symptôme, vous trouverez dans cet articles 9 symptômes.

declaration-phobie-administrative

Quelles solutions si j’en souffre et que cela a des conséquences ?

Si la phobie est traduite par un évitement de la situation, vous imaginez bien que la non gestion de vos démarches administratives ou factures à régler peut entraîner des conséquences plutôt désagréables voire dévastatrices.

Ainsi, ne restez pas seul(e), il existe de nombreuses solutions pour apprendre à faire face à votre peur irrationnelle : psychothérapie, sophrologie, kinésiologie, magnétisme…

Une autre solution temporaire ou plus ancrée, c’est celle de se faire accompagner par une assistante freelance qui pourra vous seconder, vous apprendre voire faire pour vous.

N’oubliez pas que l’évitement peut entraîner des problèmes encore plus graves : une perte d’argent, des tracas, des amendes, etc. ; alors prenez des décisions rapidement pour éviter de vous mettre en sus des bâtons dans les roues.

Vous souhaitez que l’on échange à ce sujet ? Avez-vous un peu honte d’en parler à votre entourage ? Êtes-vous perdu pour vous prendre en charge ?

Cet article vous a plu ?

Faites-le moi savoir :o)

Évaluation moyenne / 5. Nombre de votes :