J’avais envie de faire un petit point sur le sujet du prix d’une assistante freelance, parce qu’après 7 ans en tant qu’assistante indépendante (et 17 ans dans le métier), il me semble nécessaire d’expliquer deux ou trois choses, en toute sympathie.

Les prix d’une assistante : une appréciation personnelle

Quand on est freelance, on se positionne sur notre offre et nos tarifs, en fonction de nos compétences ! Eh oui, c’est bien un des éléments clés à potasser lorsqu’on veut proposer ses services à nos futurs clients. Alors une fois tout le travail du persona effectué, de ce que je sais et que j’ai envie de faire, vient le moment où on s’interroge sur : “combien vaut mon expertise ?”.

J’ai bien envie de vous dire que c’est une appréciation personnelle du côté du prestataire, car finalement, si vous regardez un peu les tarifs des assistantes indépendantes, vous pourrez trouver des écarts (parfois importants), et vous serez perdu, car comment cela se justifie ?

Mais c’est aussi une appréciation personnelle du côté du client ! Eh oui, c’est 50 / 50, on se partage les rôles ! Lorsque vous demandez les prix d’une assistante, vous avez déjà en tête votre budget, et votre limite à ne pas dépasser, c’est le premier réflexe, mais c’est super trompeur.

Pourquoi trompeur ? Parce que vous vous faites une idée de : “oh, ça devrait valoir ça, pas plus !”, ce qui fait qu’au final, quand vous recevez le devis, vous en tombez presque de votre chaise, en rétorquant sèchement, quand vous avez bien envie de faire un retour, que : “c’est cher !”.

Il y a deux mois, un prospect m’énonce le contenu de la mission, et me demande à la fin de la visioconférence : “quel est votre taux horaire ?”, au vu des nombreuses tâches confiées et de la grande disponibilité et réactivité demandées, je lui indique mon taux. Là, il me répond sans sourciller : “ah ben va falloir le revoir, chez nous c’est (- 6) X euros de l’heure…”

OK, vous procédez aussi ainsi, quand vous sollicitez un plombier, pour réparer votre fuite d’eau ?

(récit véridique vécu par Secrétario)

Je comprends tout à fait que vous ayez un budget, je comprends aussi que vous pensez un peu naïvement que “ça doit valoir ça”, et je ne vous juge pas. Cependant, quand je fais appel à un prestataire, à titre personnel ou professionnel, c’est qu’il y a un objectif : faire faire une prestation que je ne maîtrise pas, que je n’ai pas le temps de réaliser ou que je n’ai pas envie d’exécuter, alors si une entreprise – dont c’est le métier – peut le faire, c’est elle qui va juger les différents éléments nécessaires à la constitution du prix.

Je réalise des devis gratuits sur-mesure :

Lorsqu’on me demande un devis – gratuit -, je prends le temps de poser les questions nécessaires, afin de comprendre la mission et son objectif. J’édite le devis sous 12 heures grand maximum, en évaluant :

– la technicité de la mission, 
– le délai souhaité pour la finalisation de cette mission,
– mes compétences et mon expertise qui seront déployées,
– la plus-value qu’il y aura pour le client.

Une fois tous ces éléments en main, je vous édite une offre tarifaire sur-mesure, incluant les points cités plus haut. Finalement, lorsque je vous rédige un devis, je commence déjà mon étude pour répondre à votre problématique.

Alors oui, vous aurez peut-être trouvé une offre moins chère, ou alors plus chère, mais encore une fois, on est d’accord que c’est une appréciation personnelle ?

Ne voyez pas que des chiffres sur un bout de papier lorsque vous demandez les prix d’une assistante, voyez aussi tous les gains pour vous : le temps, la qualité, l’expertise, le travail exécuté dans les délais, des conseils, une optimisation !

Et si vous êtes vous-même indépendant / freelance, je vous propose la lecture de cet article : “Comment ne plus dévaluer le prix de sa prestation Freelance ?”

D’ailleurs, j’en profite pour vous informer que je suis en train de revoir mes offres tarifaires, sous forme de forfaits ; ainsi dans quelques semaines, l’onglet des prestations aura évolué.